Les services en acouphènes

L’acouphène est un mot qui vient du grec “Akouien” qui signifie “entendre” et “Phainesthai” qui signifie paraître. Donc “paraître entendre” quelque chose. L’acouphène est la perception d’un son dans les oreilles ou la tête lorsqu’aucune source de son extérieure n’est présente. Plusieurs personnes en parlent comme un “bourdonnement dans les oreilles”, “des bruits de tête” ou “des sons aigus dans la tête”. Des gens souffrant d’acouphènes on également décrit d’autres formes de sons comme un sifflement, un chuintement, une pulsion, un bourdonnement, un tintement ou un cliquètement. En fait, plus de 50 descriptions difféentes de sons ont été rapportées. Alors que les gens peuvent apprécier ces sons naturellement, ils sont certes plus dérangeants lorsqu’ils proviennent de nos oreilles ou de notre tête.

Les acouphènes peuvent apparaître dans une ou dans les deux oreilles de façon constante ou intermittante, être perçus comme se trouvant à l’intérieur ou à l’extérieur des oreilles. Ils peuvent être progressifs, sous forme d’impulsions ou varier en intensité ou en hauteur. Plusieurs sons différents peuvent apparaître simultanément. La majorité des gens qui consultent souffrent d’acouphènes constants 24 heures par jour, sept jours par semaine.

L’acouphène peut être le symptôme d’une condition reliée à diverses formes de pertes auditives ou peut exister sans perte auditive. Ce n’est pas une maladie. L’acouphène est un symptôme qui peut résulter de divers états pathologiques. Cela peut être le résultat d’une perte auditive reliée à l’âge (la presbyacousie débute généralement après l’âge de 55 ans), d’une blessure à l’oreille ou d’une condition physiologique.

Nos audiologistes ont suivi une formation supérieure en acouphènes et traitement de l’acouphène. Les patients peuvent appeler pour fixer un rendez-vous pour une évaluation complète de leur acouphène. Nous aurons besoin d’une liste complète de médicaments pris présentement et par le passé et d’une description détaillée de l’acouphène notamment le moment où cela se produit et ce qui semble l’aggraver.

Avant la venue de la thérapie de réadaptation de l’acouphène et de la thérapie par accoutumance de l’acouphène, la plupart des professionnels de la santé disaient aux patients « d’apprendre à vivre avec cela » et « il n’y a rien que nous puissions faire ». Nous savons maintenant que davantage peut être fait pour comprendre l’acouphène et agir. Nos cliniques font appel à une gestion progressive de l’acouphène ce qui comprend la thérapie de réadaptation de l’acouphène et la thérapie par accoutumance de l’acouphène, la gestion du son, dans certains cas le masquage et une éducation complète ainsi que des consultations.